MENU

Redéfinir l'équilibre bureau-domicile

Redéfinir l'équilibre bureau-domicile

Comme nous l'avons trop bien appris au cours des 18 derniers mois, lorsqu'une pandémie mondiale frappe, vous fermez vos portes, et pour de nombreuses entreprises, vous le faites pour de bon.

Alors que beaucoup d’entreprises fermaient ou ont dû passer à un mode hybride du travail, Viisi a passé l'année dernière à réimaginer ce que son lieu de travail pourrait être dans la « nouvelle normalité ». Une partie de cette réimagination consistait à décider de l'avenir du travail à distance pour ses employés. Un sondage interne a montré que la plupart des employés de Viisi préfèrent un modèle hybride, avec la possibilité de travailler à domicile quelques jours par semaine et de se connecter avec des collègues au bureau le reste du temps.

Maintenant que nous nous sommes tous habitués à travailler depuis nos canapés ou nos tables de cuisine, peu d'entre nous veulent retourner à notre ancienne routine. Circuler dans les bouchons ou être les uns sur les autres dans les transports en commun semble presque archaïque après s'être habitué à des déplacements de 30 secondes depuis notre lit jusqu’à nos ordinateurs portables.

Viisi a commencé à étudier la faisabilité d'ouvrir de nouveaux sites à travers les Pays-Bas, afin que ses employés puissent marcher ou faire du vélo jusqu'au bureau le plus proche. Ils ont tracé toute l'équipe sur une carte thermique et ont maintenant ouvert de nouveaux bureaux dans les villes de Hoorn et Zaandam. Compte tenu de cet engagement en faveur de l'équilibre travail-maison, il est logique que Viisi Hypotheken ait été nommé parmi les meilleurs lieux de travail en Europe™ en 2021, à la première place dans la catégorie des petites entreprises.

Le monde du travail post-pandémie

Le premier semestre 2020 a connu la récession la plus profonde de l'histoire de l'Union européenne. Fin 2020, le cabinet de conseil en gestion McKinsey a publié des données selon lesquelles 55% des petites et moyennes entreprises craignaient de ne pas survivre au cours des 12 prochains mois, ce qui aurait eu un impact sur les deux tiers des travailleurs européens. Les entreprises ont été poussées en mode survie et pour de nombreux employés, le bien-être a été laissé de côté.

La Commission européenne estime que près de 40% des travailleurs de l'UE ont commencé à télétravailler à temps plein en raison de la pandémie. À titre de comparaison, en 2019, seuls 5,4% des travailleurs de l'UE-27 travaillaient le plus souvent à domicile.

Pour des employeurs comme Viisi, ce changement n'était pas seulement quelque chose auquel ils devaient réagir, mais une opportunité de repenser le lieu de travail qu'ils voulaient offrir à leurs collaborateurs.

L'équipe de la société de technologie médicale Stryker (n°15 sur la liste des multinationale) a déclaré à Great Place to Work® : un lieu de travail encore meilleur…. Nous adoptons la flexibilité du lieu de travail, ce qui permet aux dirigeants et aux employés de travailler ensemble pour déterminer des solutions de travail sur-mesure. Le dévouement de Stryker est évident dans toute l'Europe, ses entités en Finlande, France, Italie, Suède et au Royaume-Uni ont toutes été classées Great Place to Work dans leurs pays respectifs.

Le recruteur suisse Adecco (n°9 sur la liste des multinationales et avec ses entités en Allemagne, Irlande, Italie, au Luxembourg, en Pologne, Espagne, Turquie et au Royaume-Uni, tous nommés Best Workplaces™ au niveau national) s'est publiquement engagé à soutenir un avenir hybride et à aider d'autres employeurs à faire de même. L'entreprise a publié ses propres principes directeurs pour le travail flexible/hybride afin d'inspirer d'autres organisations avec des recommandations sur le nombre de jours par semaine, des objectifs de productivité et des conseils de bien-être.

C'est ce dernier facteur, le bien-être, qui tend à différencier les entreprises où il fait bon travailler des autres.

À distance, flexible, hybride : ce que cela signifie pour le bien-être des employés

Le bien-être a longtemps été au centre des préoccupations des employeurs européens, mais tout ce qui est arrivé avec la pandémie, de la santé physique à l'isolement social, a mis le bien-être encore plus au premier plan. Et maintenant, alors que de nombreuses entreprises passent à des modèles hybrides, les employeurs reconnaissent la nécessité d'aller encore plus loin.

« Au cours de l'année dernière, la COVID-19 nous a incités à creuser encore plus profondément et à améliorer nos avantages et nos services pour relever des défis dans des circonstances extraordinaires », a écrit l'équipe d'Adobe (n°19 sur la liste des multinationales). « Nous avons modifié notre approche du bien-être pour nous aligner étroitement avec notre stratégie de retour au travail post-pandémie qui est flexible et hybride, avec un état d'esprit avant tout numérique. »

La société de logiciels SAS Institute (n°8 sur la liste des multinationales) a commencé à envoyer des bulletins d'information trois fois par semaine avec des ressources sur la parentalité, la prestation de soins et le bien-être mental, tandis qu'une autre société de logiciels, Salesforce (n°4 sur la liste des multinationales) a organisé des webinaires dirigés par des noms reconnus tels que Trevor Noah, Al Gore et Deepak Chopra. Ce type d'initiatives se déroule dans presque toutes les entreprises désignées comme Best Workplaces™ Europe.

Pourquoi le bien-être est essentiel

Selon les données de Great Place to Work®, les personnes qui se sentent bien dans leur travail sont quatre fois plus susceptibles de vouloir travailler pendant longtemps dans leur entreprise, et près de trois fois plus susceptible d'être prêtes à donner le maximum d’elles-mêmes. En fait, "l'effort discrétionnaire", ou la volonté d'aller au-delà, est le plus grand différenciateur entre les Best Workplaces™ Europe et les autres organisations.

Nous avons un long chemin devant nous avant que notre « nouvelle normalité » ne devienne simplement « normale », mais les entreprises où il fait bon travailler en Europe utilisent la pandémie comme catalyseur pour créer des lieux de travail meilleurs et plus holistiques qui respectent les besoins de bien-être des employés.


REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris