Comment est né Great Place to Work ?

En 1981, une maison d’édition new-yorkaise sollicite Robert Levering et Milton Moskowitz pour une mission un peu particulière : rédiger un livre intitulé The 100 Best Companies to Work for in America. D’abord sceptiques, les deux journalistes sillonnent le pays et identifient 100 entreprises. La publication de leur ouvrage en 1984 pose les premières briques du projet Great Place to Work®.

Ils découvrent notamment qu’un environnement où il fait bon travailler dépend de la qualité des relations, au cœur desquelles on retrouve la confiance, la fierté et la convivialité.  En 1988, ils publient A Great Place to Work : What Makes Some Employers So Good - And Most So Bad ?*, et créent l’Institut Great Place To Work® en 1992.

En 1997, en partenariat avec Fortune et Exame, l'Institut produit aux Etats-Unis le 1er classement mondial des 100 meilleures entreprises. En 2001, la Commission européenne lance un appel d'offre et Great Place To Work® publie le 1er Palmarès européen. Le bureau du Grand-Duché du Luxembourg ouvrit ses portes en 2002 et c’est en 2003 qu’apparaîtra le premier palmarès Best Workplaces® Luxembourg.

Et aujourd'hui ?

Aujourd'hui, Great Place To Work® est présent dans près de 60 pays. Basé à San Francisco, le siège est dirigé par Michael Bush.

La méthodologie Great Place to Work® est considérée comme un modèle de référence et est utilisée par certaines des organisations les plus innovatrices et respectées au monde.

Nous travaillons avec des organisations de tous les effectifs, dans le secteur privé, public et à but non lucratif quel que soit le secteur : santé, industrie, transport, production, service professionnels, finance, technologie, commerce, restauration/hôtellerie ainsi que les institutions publiques et les associations sans but lucratif.

 
 
NOTREHISTOIRE 450939598

 

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris