MENU

Quel genre de leader êtes-vous

Quel genre de leader êtes-vous

Chaque entreprise a besoin de leaders, de personnes qui encouragent tous les collaborateurs à développer leur potentiel et à innover, qui favorisent la communication à tous les niveaux de l’organisation et qui contribuent à inspirer motivation et fierté.

Chacun a sa propre vision du leadership et la façon dont un leader doit se comporter au quotidien. Des études menées par l’Institut Great Place to Work® aux États-Unis mettent en avant cinq niveaux de leaders.

Si on compare le premier niveau (leader malgré lui) avec le dernier niveau (leader inclusif), les chiffres sont édifiants :

+53% de productivité
+300% d’agilité des équipes
+325% d’innovation
+128% de rétention des talents 

Niveau 1 : Le Leader malgré lui

  • Il considère les membres de son équipe comme des employés uniquement et non comme des individus
  • Il s’attribue le mérite d’un travail qu’il n’a pas réalisé
  • Il est trop préoccupé par ses problèmes personnels
  • Il ne se remet pas en question
  • Il est frustré et élève la voix contre les autres

Devenir un meilleur leader : suivre une formation, se montrer plus accessible, faire l’effort de collaborer davantage, adopter une attitude plus ouverte.

Niveau 2 : Le Leader versatile

  • Il a souvent le sentiment d’être dépassé par la situation
  • Ses soucis personnels l’empêchent de se concentrer
  • Il a du mal à instaurer une relation avec plusieurs collaborateurs
  • Certains de ses collaborateurs ont même changé de service
  • Il a parfois reçu un/des avertissement(s)

Devenir un meilleur leader : mettre fin au favoritisme, communiquer régulièrement avec les collaborateurs appartenant ou pas à l’équipe qu’il dirige, faire en sorte que chacun se sente impliqué, montrer que les efforts sont appréciés.

Niveau 3 : Le Leader fonceur

  • Il juge plus important l’atteinte des objectifs que la communication
  • Il donne davantage d’ordres qu’il n’écoute
  • Il ne s’intéresse pas à la vie personnelle de ses collaborateurs
  • Il est reconnu pour ses compétences techniques plutôt que ses qualités humaines
  • Certains le décrivent comme une personne efficace mais froide

Devenir un meilleur leader : cesser de fonctionner en pilotage automatique et commencer à se forger de véritables compétences et habitudes relationnelles, tenir compte des idées des collaborateurs lors des prises de décisions pour leur montrer qu’ils ont un rôle à jouer.

Niveau 4 : Le bon Leader

  • Il aide ses collaborateurs à évoluer et recommande leur promotion
  • Il joue un rôle de mentor
  • Il est capable d’aborder tous les sujets (privé, travail)
  • Il bénéficie de bonnes évaluations de performance de ses pairs et collaborateurs directs
  • Il a été promu grâce à ses compétences exceptionnelles en management

Comment devenir un leader inclusif : penser à l’avenir et faire en sorte que les équipes soient plus autonomes et s’accordent entre elles pour atteindre leur but, en devenant par exemple plus inspirant.

Niveau 5 : Le Leader inclusif

  • Il s’entoure de personnes intelligentes et impliquées souhaitant donner le meilleur d’elles-mêmes
  • Il dirige une équipe qui délivre des produits/services innovants et dégage des résultats financiers supérieurs à la moyenne
  • Il entend ses collaborateurs dire qu’ils aiment leur travail
  • Il est souvent sollicité pour servir de mentor
  • Il a des évaluations à 360 degrés

Comment rester un leader inclusif : réévaluer les besoins des hommes et des équipes pour réussir, faire des formations en développement personnel.

Nous vous donnons les clés pour devenir un leader plus inclusif lors de notre formation « Développer son Leadership » le 13 mars prochain, découvrez le programme ici.


REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris