A l’instar du homard, ne cessez jamais de grandir

A l’instar du homard, ne cessez jamais de grandir

A l’instar du homard, ne cessez jamais de grandir

Vous avez sans doute déjà ressenti un besoin de changement dans votre vie, il peut s’exprimer par des émotions, telles que la frustration, l’impression de passer à côté de choses qui vous font envie ou rêver mais cela peut également se manifester par un mal-être physique, une sensation d’inconfort et/ou de ne pas se sentir à sa place.

Vous connaissez un certain nombre d’animaux qui muent pour que leur enveloppe extérieure (leur peau) s’adapte à leur croissance comme les serpents. Abraham Twerski a choisi de s’intéresser à l’évolution du homard, étonnante mais surtout enrichissante pour nous tous.

Le homard a la particularité de grandir dans une coquille qui n’est pas extensible car elle est solide. Comment fait-il alors ? La nature a bien fait les choses puisqu’il a la capacité de recréer plusieurs coquilles au long de sa vie : au fur et à mesure de sa croissance il se sent trop à l’étroit, ressent de l’inconfort et a le besoin d’en changer pour continuer à grandir. Il se réfugie alors sous un rocher pour se protéger de ses prédateurs, casse sa coquille et attend qu’elle se reforme pour sortir de son abri. Il répète cette opération plusieurs fois dans sa vie dès qu’il en éprouve le besoin.

Si le homard ne ressentait pas cet inconfort, alors il resterait dans sa première coquille et ne grandirait plus.

Cette métaphore nous montre l’importance de prendre conscience de ces sensations d’inconfort, qu’elles soient psychologiques ou physiques afin de pouvoir opérer les changements nécessaires et pouvoir continuer à grandir, s’épanouir dans notre environnement.

Contrairement aux homards, notre volonté est surtout de faire évoluer et grandir notre intellectuel (soyons sérieux, nous ne prendrons plus de centimètres passé l’âge adulte). Comme souvent, notre inconfort se fait ressentir dans notre tête avant d’atteindre notre corps, alors il serait temps de considérer nos émotions comme le stress comme des alertes pour changer, dépasser nos blocages, au lieu de vouloir les éradiquer et ainsi ne pas saisir l’opportunité d’évoluer.

Pour voir la vidéo de M. Abraham Twerski : cliquez ICI 


REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris